Home 2017 février 20 Pour bien choisir son scarificateur

Pour bien choisir son scarificateur

Pour bien choisir son scarificateur

Le scarificateur est un outil de jardin vraiment indispensable. Utilisé après la tonte de gazon ou lorsque des feuilles mortes s’entassent sur la pelouse, le scarificateur a pour action d’aérer le sol. Pour ce faire, il est muni soit de dents soit de griffes soit de couteaux. Cette action est nécessaire pour la bonne croissance de votre pelouse puisque les restes végétaux étouffent le sol et le rendent acide.

Scarificateur : mode de fonctionnement

Le scarificateur ressemble à une tondeuse à gazon. Il s’utilise alors presque de la même façon. Vous devez le faire passer sur toute la pelouse et insister sur les zones où il y a plusieurs couches de végétaux. Muni de quatre roues, d’un guidon, d’un moteur, de rouleaux avec des couteaux ou des griffes, il ramasse les déchets de coupe et les herbes ou feuilles mortes dans un bac de ramassage. Ses griffes grattent le sol pour enlever la mousse tandis que ses couteaux tranchent les déchets végétaux.

Il faut régulièrement scarifier le sol, mais notamment après les premières tontes du printemps et à l’automne pour ramasser les herbes mortes. Ces feutres végétaux, laissés sur le sol, empêchent les éléments vitaux comme l’air, la lumière et les rayons du soleil de pénétrer dans le sol.

Scarificateur : quel modèle choisir ?

Vous avez largement le choix entre un scarificateur manuel, électrique ou thermique. Quel que soit votre choix, vous trouverez ce qu’il vous faut sur http://scarificateur.net/. Les scarificateurs manuels sont destinés aux petites surfaces de moins de 100 m². Ils ont l’avantage d’être faciles d’utilisation, économiques et silencieux.

Les scarificateurs électriques conviennent aux surfaces entre 100 et 500 m². Ils sont peu bruyants et nécessitent un entretien régulier, dont le nettoyage des dents, des griffes et des couteaux. Les scarificateurs thermiques pour leur part sont dédiés aux très grandes surfaces de plus de 500 m². Ils sont très efficaces, mais sont également très bruyants. Vous devez même porter des protections auditives. Leur entretien est un peu compliqué puisqu’ils nécessitent de l’huile, des filtres et un nettoyage d’hivernage.

Author: admin

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *